La vie a repris


Assemblée générale 2022
le mercredi 23 février à 18h
salle Neutra 
Rue Jean Jaurès à Croix


-------------------------------------------------

Voyage à Nancy

un programme en 3 jours, les 9, 10 et 11 juin 2022

déplacement en autocar (société Notcar)

avec la visite de la maison de Jean Prouvé, du musée des Beaux-Arts, du musée de l'école de Nancy, de la Villa Majorelle, de la place Stanislas (logement à l'hôtel sur cette place) et de la Cité Radieuse de Le Corbusier à Briey (près de Metz).

Responsable : Marie-Christine Sergent





-------------------------------------------------

Voyage aux Pays-Bas

L'avant garde De Stijl

un programme en 4 jours,  du 28 septembre au 1er octobre 2022

déplacement en autocar (société Notcar)

Leyde, la ville où les artistes hollandais Theo van Doesburg et Piet Mondrian ont lancé le mouvement De Stilj en 1917. La région d’Utrecht et d’Amersfoort est le berceau de ces 2 personnages influents aux côtés de Bart van der Leck et Gerrit Rietveld. 


Au programme (sous réserves) : 

- La maison Mondrian ou Mondriaanhuis à Amersfoort qui est le berceau de Piet Mondrian et maintenant un musée impressionnant.

- La plus grande collection au monde des œuvres de Rietveld au musée Centraal Museum.

- L’architecture de Rietveld de plus près dans la Maison Rietveld Schröderhuis et le pavillon Rietveld Paviljoen.

- Le Kunsthal KAdE à Amersfoort.

Responsable : Michel Rooryck





-------------------------------------------------

Une journée à Anvers

Le Havenhuis de l'architecte Zaka Hadid dans le port d'Anvers et le Palais de Justice de Richard Rogers

déplacement en co-voiturage

date non fixée (automne 2022 ?)

Responsable : Paul-Hervé Parsy

Comblons ce vide !

Merci aux Amis de la Villa Cavrois pour la contribution à la restitution de la chambre jaune

Merci aux 34 donateurs qui ont contribué pour un montant de 8 650 €. Comme décidé en assemblée générale, avec un apport complémentaire de 4 850 € de la part de l'Association des Amis, les 13 500 € seront donc réunis pour permettre la restitution du bureau de la chambre jaune.

La campagne de dons s'est terminée le 31 décembre 2021

A découvrir

Le bassin de natation



La piscine de la Villa Cavrois était plutôt un bassin de natation, dont l'eau n'était pas chauffée. D'une longueur de 27 m, il pouvait être réduit à 25 m, qui correspondait à la longueur du demi bassin olympique. 


Sur ces clichés de 1986 de Véra Cardot et Pierre Joly ©, on découvre une barrière du côté est, ainsi qu'un filet de protection sous le bac à fleurs. Ces éléments n'existaient pas à l'origine en 1932 et ont été ajouté compte tenu des risques de chute et de noyade accidentelle. Actuellement, l'accueil du public, a obligé également de tenir compte de ce danger et le fond de la piscine n'est que de quelques centimètres. 

A la création il y avait presque 4 mètres au niveau du double plongeoir, et Christine Jouret nous disait, avoir passer de longues heures sur le plongeoir le plus haut, mais n'avoir jamais osé plonger !

Des photos prises lors des heures malheureuses de la Villa Cavrois nous permettent de voir le fond de ce bassin de natation. On constate que du côté est la descente se fait en pente douce avec plusieurs marches, et que la déclivité se poursuit pour atteindre son maximum du côté ouest.






Le bassin de natation, même avec une profondeur limitée, nécessite un système de filtration et de chloration. Cette installation se trouve dans un des anciens garnis situés sous le grand escalier (photo ci-dessous).


Ci-dessous des vues du bassin restauré, avec une seule barrière au sud. La protection du côté est n'a pas été reposée pour correspondre à l'identique de la situation originelle de 1932.








Les deux plongeoirs sont logiquement situés du côté ouest de la piscine qui correspond à la plus grande profondeur. Celle-ci serait exactement de 3,80 m. Le plongeoir supérieur arrivait au niveau du haut du muret du grand escalier. Un décroché dans ce muret permettait d'accéder facilement à ces plongeoirs depuis ce grand escalier.



Le petit plongeoir du côté est dissimule un système d'arrivée d'eau. De ce côté du bassin de natation des marches ont été recrées, de telle façon que la nouvelle profondeur de la piscine fasse illusion.





© Amis de la Villa Cavrois

La fresque Martel



La salle à manger des enfants, contiguë à celle des parents, possède sur son mur ouest une superbe fresque due aux frères Martel. 



Le haut relief décoratif des sculpteurs Jan et Joël Martel représente différents jeux et activités de loisirs : tourne disque, cartes, fléchettes, raquette de tennis, quilles, cible, damier, fusil, gants de boxe, maillet et boules pour le polo et le croquet, crosse de hockey, ballon, patins à glace, grue et caméra.


La fresque sur les photos de 1932

Il s'agit d'une restitution, car l'original a été détruit. Sa réinterprétation a été possible à partir de documents photographiques d'époque qui sont tous malheureusement en noir et blanc.



La fresque restituée par Sylvain Bieth, avec l'accord des descendants Martel


La fresque sur le mur ouest de la salle à manger des enfants avec son mobilier en zingana







Dessins de Vincent Sajous © Amis de la Villa Cavrois

Le bureau de Paul Cavrois


Le bureau de Paul Cavrois avait été transformé par Pierre Barbe après la deuxième guerre mondiale. Notamment le meuble étagère, situé sur le mur est, avait été raccourci à la demande de l'industriel. Un cliché de Vera Cardot et Pierre Joly, pris en 1986, nous le montre dans son état modifié. 


Lors d'une vente chez Sotheby's, à Paris, le 6 juin 2012, ce meuble avait été mis aux enchères avec une estimation située entre 30 000 et 50 000 €. Il avait déjà été présenté lors de la vente Camard et associés, à l'hôtel d'Evreux à Paris le 17 juin 2003 (lot 134). 

Il est noté dans le catalogue de vente de Sotheby's : " A la demande de Paul Cavrois ce meuble a été remanié par Pierre Barbe vers 1948, ses dimensions originales réduites avec ajouts des montants latéraux. "

La description est la suivante : " Bibliothèque en placage de sycomore, la partie supérieure en léger retrait composée de trois caissons agrémenté chacun de trois étagères, ouvrant ^par quatreportes coulissantes en partie basse, sur un rail en métal chromé ; les poignées enchâssées en métal chromé ; l'intérieur aménagé d'étagères et tiroirs coulissants en chêne. "
Dimensions : Hauteur 219 cm Largeur 247 cm Profondeur 47,5 cm. 


Une ouverture à la gauche de ce meuble avait été effectuée pour permettre la communication avec la chambre contigüe. La restitution, à l'identique de 1932, l'avait obstrué. La photographie ci-dessous, extraite de la série réalisée par Vera Cardot et Pierre Joly en 1986, nous dévoile cette porte visible en reflet dans le miroir. On remarque qu'entre cette porte et la bibliothèque une série de cadres avec des photos étaient présentes, car effectivement le meuble le permettait.  


Ci-dessous des clichés pris en 2015 avec le bureau de Paul Cavrois restitué, mais sans son mobilier.




Les deux photographies ci-dessous, d'Albin Salaün, en 1932, nous montre ce meuble étagère dans son état initial, voulu par Robert Mallet-Stevens. On remarque également les deux chaises qui viennent d'être acquises, le mercredi 16 décembre 2015, par le Centre des Monuments Nationaux, lors de la vente chez Sotheby's à New-York.






Ci-dessus les deux chaises du bureau de Paul Cavrois qui vont regagner la Villa Cavrois en 2016. En excellent état, elle ne devrait pas devoir passer par l'atelier de restauration comme nous l'a confirmé l'administrateur Paul-Hervé Parsy qui était présent à New-York pour cette vente.

Le mobilier du bureau de Paul Cavrois avait déjà été mis aux enchères dans d'autres ventes comme celle chez Sotheby's à Monaco, le dimanche 5 avril 1987. Notamment les deux fauteuils, dans le lot 292, avec la description : " Paire de chaises de Bureau en bois et cuir de Robert Mallet-Stevens, 1931-32, siège et dossier droits rembourrés de cuir brun, pieds et traverses latérales à section carrée, 84 cm haut. " A l'époque ces deux sièges étaient estimés entre 30 000 à 45 000 francs.





Le reste de la vente comportait déjà la bibliothèque en sycomore retaillée, mais aussi le bureau dans le même bois, ainsi que la chaise de bureau pivotante et deux fauteuils club.


D'autres clichés retrouvés au Canada, auprès du Centre Canadien d'Architecture de Montréal, datés de 1934, d'un photographe inconnu, nous montre cette pièce avec les éléments caractéristiques : la bibliothèque originelle, le fauteuil pivotant, le bureau et les fauteuils dont les 2 qui viennent d'être rachetés par Le Centre des Monuments Historiques chez Sotheby's à New-York, en décembre 2015.




On remarque que le bureau originel (photos ci-dessus) était différent de celui proposé à la vente en 1987, puisqu'il comportait un double plateau. La double photo ci-dessous, en noir et blanc et en couleur, de Vera Cardot et Pierre Joly en 1986, montre une autre disposition, avec une table à double plateau déposée en angle droit. On remarque les deux fauteuils qui viennent d'être racheté aux Etats-Unis, la bibliothèque modifiée, la porte de communication, un accoudoir d'un gros fauteuil. Le bureau n'a plus ses poignées.





© Amis de la Villa Cavrois