Avis de recherche



Sur ces deux clichés pris, en 1934, dans le fumoir de la Villa Cavrois, on distingue une sculpture derrière le meuble téléphone. Il s'agit de la représentation d'un chat en position assisse sur ses pattes arrières, position dite égyptienne. Paul-Hervé Parsy nous a confirmé ce que nous pensions, c'est une réalisation des frères Jan et Joël Martel. Au même titre que le haut relief présent dans la salle à manger des enfants et de la belette (appelée souvent à tort hermine) deux autres œuvres de ces frères jumeaux, la Villa Cavrois a donc eu dans ces murs, pendant un temps, et tout au moins à son origine, une troisième création de ces deux artistes.


Gros plan sur la tête de chat sculptée par les frères Martel. Cette œuvre est visible au musée vendéen de Fontenay le Comte. S'agit-il de la même ?




Un autre document figurant également dans les archives du Centre Canadien d'Architecture, reproduit ci-dessous, nous montre une vue intéressante de la salle de bains parentale. Ce cliché est pris en 1934. On y découvre devant la douche une corbeille métallique ajourée. Il s'agit d'un panier destiné à recevoir les serviettes de bains usagées. On peut admirer l'esthétique de cette réalisation, de Robert Mallet-Stevens, qui a malheureusement disparue.



Voici la réponse de l'administrateur Paul-Hervé Parsy en date du 31 octobre 2015

Bonjour Jacques 
Je confirme que le chat est bien une œuvre des Martel. Nous l'avions localisée. Même chose pour (la  corbeille pour) les serviettes de bain mais non localisée. 
.../...
Très bon week-end. 
PH 

On trouve un article qui cite l'existence de corbeilles à linge dessinées par Robert Mallet-Stevens.


Une demeure 1934, par Jean-François Pinchon
Texte paru dans la revue Monuments Historiques, n°156, avril-mai 1988, consacré aux « Maisons d’auteurs » (pages 28 à 32)

Pour la villa C..., Mallet-Stevens dessine également un mobilier métallique - salons de jardin, corbeilles à linge, tables basses, lampadaires, meubles de salles de bains - qui entre dans le cadre de ses recherches au sein de l'U.A.M., afin de produire industriellement des pièces au design parfait.