Les meubles de la chambre jaune

Les meubles de la chambre jaune
de jeune homme de Jean junior



Jusqu'au mercredi 20 février 2020, aucun mobilier dans cette seconde chambre de jeune homme n'était présent à la Villa Cavrois, depuis sa réouverture au public le 13 juin 2015. Tout au plus indirectement on pouvait voir dans la salle de bains des parents un valet en bois identique à celui qu'on remarque sur un cliché d'époque.

En effet, dans l'ouvrage " Une demeure 1934 " le reflet d'un valet est visible dans le miroir. S'agit-il du même déplacé pour les besoins du reportage photographique, ou d'un second élément ?

Cette publication nous apporte comme seuls éléments : Les boiseries et les meubles sont en chêne cérusé noir et blanc. Le tapis est gris. Les tissus sont en toile à carreaux jaunes.


La table de Mallet-Stevens est de retour


Cette chambre qui était présentée vide, a connu une belle réapparition 5 années après l'ouverture de la Villa Cavrois au public. La table carrée est revenue en lieu et place après quelques décades d'errance. Présentée officiellement le mercredi 26 février 2020, par Philippe Bélaval, le Président du Centre des Monuments Nationaux, lors de la passation de poste d'administrateur entre Jocelyn Bouraly et Carine Guimbard. Ce fut l'occasion d'annoncer la restauration de cette chambre dans son décor de 1932.



Le Centre Canadien d'Architecture (CCA) de Montréal conserve 3 clichés de cette chambre, où l'on peut découvrir son mobilier, dont cette table carrée en fibre de palmier.



L'historique de la réapparition


La galerie Doria de Paris avait exposé cette table (ci-dessus) au Centre Pompidou durant la rétrospective consacrée à l'UAM, de mai à août 2018. Le cartel (ci-dessous) décrit une table en chêne cérusé teinté noir et métal nickelé, conçue pour la chambre du jeune homme de la Villa Cavrois à Croix. © Clichés Jacques Desbarbieux Amis de la Villa Cavrois.








Une fausse piste

Une autre piste s'était avérée erronée. Car contrairement à l'idée avancée, par Gilbert Romain, lors d'une conférence, selon laquelle la table exposée à la Villa Noailles en septembre 2016, pouvait être celle de la chambre jaune de jeune homme, cela n'était pas possible.



La table exposée à la Villa Noailles est différente de celle figurant sur les clichés d'époque du CCA. 



L'examen attentif sur place et des documents du cahier de restauration n°2 et en particulier les images référence 3_RDC.20, nous montre que même si l'allure générale de la table est identique, au moins deux éléments sont différents :



1) Le montage des pieds n'est pas le même, et ils servent d'entretoise entre les deux plateaux de la table.




2) Le plateau supérieur repose sur deux tiroirs formant coffret et qui va d'un bord à l'autre du plateau. Ces deux tiroirs sont munis d'une poignée pour les ouvrir. 




On pourrait ajouter que les veines du bois, beaucoup plus marquées sur la photo de 1932, ne correspondent pas à celles de la table vue à la Villa Noailles.

La table " Noailles " s'apparente beaucoup plus à celle de la chambre des parents visible sur les documents 3_1er.26  et 3_1er.27.

Pour la table présente dans la chambre jaune, il existe aussi ce document où l'on voit bien la même disposition des pieds. La table exposée à la Villa Noailles fin 2016 ne possédait pas de tiroir comme celle de la chambre de Jean junior.