Généalogie de la famille Cavrois



Merci à Guy Selosse pour ces recherches qui permettent de remonter en 1575 !


Il est possible de cliquer sur les documents pour les agrandir

Ascendance de Paul Cavrois





Une famille et deux mariages


Jean-Baptiste Cavrois (1888-1915)


Ci-dessous la fiche administrative du décès de Jean-Baptiste, Louis, Marie, Joseph Cavrois, en Serbie, le 9 novembre 1915. Sous-lieutenant, il fut tué par une balle ennemie à Krusevac (à l'époque Krusevica) durant le premier conflit mondial. Certaines sources donnent comme lieu de sa mort Sirkovo. Né le 19 mars 1888, il était donc âgé de 27 ans. 


Il avait eu 3 enfants avec Lucie Vanoutryve. Le 18 février 1911 était né Jean-Baptiste prénommé comme son père - comme souvent pour l'aîné - , puis le 12 juin 1912 Geneviève et le 1er novembre 1914 Michel.


Le village de Sirkovo est situé en Macédoine

Veuve, Lucie Vanoutryve-Cavrois se remariera avec Paul Cavrois.

On retrouve dans la lignée des Cavrois, une habitude qui consistait à donner au fils aîné le prénom de son père.

D'où vient cette tradition ?

Les familles nobles pratiquaient souvent au Moyen-Âge la transmission récurrente de certains prénoms. Une répétition qui rendait difficile, voire impossible, le décompte des générations et donnait ainsi l’impression qu’elles étaient d’ancienneté immémoriale, présentes depuis la nuit des temps dans leur fief. 


Dans ces " généalogies immobiles ", la famille se reproduisait à l’identique sur plusieurs siècles. Et la seule façon de s’y retrouver, dans les nobiliaires, était de numéroter les générations, comme pour les rois.



Cette répétition qui nous semble surprenante était partagée jusqu’au milieu du XIXe siècle (parfois jusqu’à la Première Guerre mondiale dans les régions les plus pauvres, le Limousin par exemple) par l’ensemble du peuple. Il ne s’agit donc pas d’une coutume réservée aux familles nobles, loin de là. L’enfant qui naissait, quelle que soit la situation sociale et de fortune de sa famille, était inscrit par son prénom dans une parentèle précise.


La tradition fait ainsi que, pendant des siècles, le fils aîné a porté le prénom du père, la fille aînée le prénom de la mère, les suivants les prénoms des grands-parents ou des parrains et marraines.


Il faut aussi noter que si les prénoms du fils aîné étaient presque toujours ceux du père, les nombreux prénoms secondaires qui suivaient, souvent ceux des parrains et marraines, permettaient de faire la différence et d'établir une hiérarchie. Cette succession de prénom s'est perdue au fil des générations. Ainsi on trouve chez les Cavrois (quand tous les prénoms sont connus) et tous de père en fils :


- Jean Baptiste Alexandre (° 23 janvier 1774 à Coigneux + 22 novembre 1820 à Versailles) Général de Brigade du Premier Empire
Jean Baptiste (° 5 novembre 1800 à Valenciennes + 1er mai 1844 à Roubaix) Négociant à Lille
- Jean Baptiste Paul Eugène (° le 20 octobre 1839 + 26 février 1900) Filateur de coton
- Jean Baptiste Auguste Eugène (° 1865)
- Jean Baptiste Léon Marie Joseph (° 1888), le frère de Paul et tué en Serbie
- Jean Baptiste (° 1911)
- Jean Baptiste, le fils du précédent (° 19??)

Les Jean-Baptiste Cavrois

Le premier mari de Lucie Vanoutryve (ci-dessous à gauche) était Jean-Baptiste Cavrois (ci-dessous à droite), né le 19 mars 1888 et décédé en Serbie le 9 novembre 1915, à l'âge de 27 ans. Un autre Jean-Baptiste Cavrois était né de cette union en 1911.



Les Paul Cavrois

Celui qui a commandé la Villa Cavrois à Robert Mallet-Stevens, c'est Paul Cavrois, né le 29 août 1890 et décédé le 10 octobre 1965, à l'âge de 75 ans. Il a eu lui-même un fils prénommé Paul (junior), né en 1920, qui est le fils aîné de son mariage avec Lucie Vanoutryve.

Paul Cavrois (1890-1965)



L'acte de naissance de Paul, Auguste, Marie, Joseph Cavrois, n° 2 538, avec la mention en marge de son décès à Ville d'Avray en Seine et Oise, le 10 octobre 1965. Ce document a été transcrit le lendemain de sa venue au monde, le 29 août 1890.


Paul Cavrois était né le 29 août 1890 à Roubaix, son père était lui-même industriel textile filateur. Il s'était marié à la sortie de la première guerre mondiale, le 16 septembre 1919, avec Lucie Louise Vanoutryve

C'est après son mariage, avec la veuve de son frère Jean-Baptiste décédé à la guerre, que Paul Cavrois intégrera véritablement l'entreprise jusqu'à son décès qui surviendra en 1964.


Comme le montre le cliché ci-dessus, Paul Cavrois adorait la chasse. Il existait d'ailleurs une pièce au sous-sol de la Villa Cavrois, non loin de la salle des malles et de la remise, qui était réservée au matériel de chasse. C'est souvent en Belgique qu'il allait chasser.

Paul Cavrois décédera le 10 octobre 1965, à Paris, et nous avons pu lui rendre hommage à l'occasion du cinquantenaire de sa disparition qui a coïncidé avec l'année de la réouverture de la Villa Cavrois. Il est enterré au cimetière de Roubaix.



La dernière photographie de Paul Cavrois, âgé de 75 ans, prise l'année de sa disparition en 1965. Ce document qui est issu d'archives familiales, © Pascal Bourlart, a été utilisé pour illustrer le faire part de décès ci-dessous. 



Paul Cavrois sur son faire part de décès survenu le 10 octobre 1965 à Paris.


© Photographies archives familiales


A l'époque de son décès la descendance de Paul Cavrois comprend déjà 35 petits-enfants et 14 arrière-petits-enfants ! La rue John Fitzgerald Kennedy n'existe pas encore, bien que le président des Etats Unis ait été assassiné 2 ans plus tôt, et l'adresse de la Villa Cavrois c'est chemin de Beaumont à Croix.

Lucie Cavrois-Vanoutryve (1891-1985)

Lucie Cavrois-Vanoutryve qui était née, le 8 août 1891, à Roubaix, avait été précédemment mariée le 23 avril 1910 à Jean-Baptiste Léon Cavrois, lui-même né à Roubaix le 19 mars 1888. Nous avons vu, plus haut, que son premier mari décédera en Serbie à l'âge de 27 ans, le 9 novembre 1915 et qu'elle avait eu 3 enfants de ce premier lit. Le 18 février 1911 était né Jean-Baptiste prénommé comme son père - comme souvent pour l'aîné - , le 12 juin 1912 Geneviève et le 1er novembre 1914 Michel.

Elle aura 4 autres enfants avec Paul Cavrois. Paul (junior) né en 1920, Françis né en 1921 et les jumelles Annette et Brigitte, nées le 30 mai 1923. Elle décédera dans la Villa Cavrois le 30 avril 1985.

Autres documents






La famille Cavrois sur la plage de Cabourg

La photo ci-dessus nous a été aimablement communiqué par Bénédicte Cavrois, une petite fille de Paul, par alliance. Son père est Jean-Baptiste Cavrois, le fils aîné de Paul et Lucie. On la voit, âgée de 9 ans, avec les lunettes de soleil, devant ses grands parents (Paul et Lucie) sur la plage de Cabourg.  Bénédicte vit à Barcelone avec son mari Pedro Socias. Le couple, s'est mariée, en 1968. Une fille est née de cette union, Carlota qui est ... architecte ! Celle-ci est venue sur le chantier de restauration de la Villa Cavrois en 2006 comme le relate la Voix du Nord du 18 août 2006 (voir l'article dans la revue de presse de l'ASVC).


Une photo de famille, avec les enfants des 2 mariages


Fin 1923, assis dans les deux fauteuils, Paul Cavrois et son épouse Lucie Vanoutryve posent entourés de leurs 7 enfants. 

Les 3 enfants habillés en sombre, plus âgés, sont ceux du premier mariage de Lucie avec Jean-Baptiste Cavrois décédé en Serbie, lors de la première guerre mondiale, le 9 novembre 1915. Jean-Baptiste (junior), debout au centre, le fils aîné, né le 18 février 1911, porte le même prénom que son père, comme c'était fréquent à l'époque. A ses côté sa sœur Geneviève, née le 12 juillet 1912. Au premier plan, à gauche, appuyé sur le fauteuil, Michel né le 1er novembre 1914. 

Les 4 enfants en vêtements plus clairs, sont ceux du second mariage de Lucie Vanoutryve avec Paul Cavrois. Sur les genoux des parents les jumelles Annette et Brigitte, âgées de quelques mois, nées le 30 mai 1923. Entre celles-ci, Françis né en 1921 et complètement à droite Paul Cavrois (junior) né en 1920, l'aîné des fils du second mariage et qui lui aussi porte le prénom de son père. 



Les jumelles Annette et Brigitte posent tendrement enlacées devant la façade ouest de la Villa Cavrois. Elles sont âgées de 9 ans sur cette photo, prise en 1932. Brigitte épousera François Penot et Annette se mariera avec Francis Malpel.

Le mariage de la fille aînée Geneviève

Geneviève Cavrois et Pierre Six qui se marièrent le mercredi 6 juillet 1932, le jour de l'inauguration de la Villa Cavrois, auront 11 enfants, 9 filles et 2 garçons. La date du 5 juillet qui figure dans certains ouvrages est en fait celle du mariage civil. C'est bien le lendemain jour du mariage religieux qu'eut lieu l'inauguration de la Villa Cavrois avec un lâcher de pétales de roses depuis un aéroplane.

C'est donc le mercredi 6 juillet 1932, à l'occasion du mariage de Geneviève, la fille aînée du couple Cavrois, qu'eut lieu l'inauguration de la Villa Cavrois, tout juste livrée par Robert Mallet-Stevens. Sur cette photo, Monsieur et Madame Paul Cavrois sont entourés de leurs 7 enfants et de leur nouveau beau fils Pierre Six, âgé de 24 ans. Geneviève s'est mariée quelques jours avant ses 20 ans qu'elle fêtera le 12 juillet.

Le cliché n'a pu être pris dans la salle à manger des parents, car on distingue une horloge, qui indique 14h28, située au dessus d'un miroir. Il n’y avait pas d’horloge dans les pièces de réception (hall salon et salle à manger parentale). Cette photo est prise dans la chambre de jeune homme, celle au décor jaune et noir, qui était occupée par le fils aîné Jean-Baptiste.

Le couple aura 11 enfants : 9 filles et 2 garçons, prénommés : Françoise, Nicole, Martine, Anne, François, Geneviève, Dominique, Pierre, Marie-Pascale, Marie-Christine et Caroline.

Pierre Six était né le 5 novembre 1908 à Tourcoing et décédera le 20 octobre 1978, à l'âge de 69 ans.

Geneviève Cavrois-Six est décédée le 10 septembre 2000 à Mouvaux, à l'âge de 88 ans.



De haut en bas et de droite à gauche : 
Au dernier plan : Paul Cavrois, Lucie Cavrois-Vanoutryve et les deux fils aînés Jean-Baptiste et Michel.
Au premier plan entourant les jeunes mariés : les jumelles Annette et Brigitte et les deux jeunes garçons Paul et Francis.

Jean-Baptiste junior se mariera avec Jacqueline Valentin, Michel avec Anita Deullin, Paul junior avec une Lumière (de la famille des inventeurs du cinématographe), Françis avec Madeleine Wattinne. Brigitte se mariera avec François Penot et l'autre jumelle Annette avec Françis Malpel. En 2015, lors de la réouverture de la Villa Cavrois, Brigitte était la seule survivante, alors âgée de 92 ans.



Des compléments à l'arbre généalogique


Ci-dessus l'arbre en entier et ci-dessous des parties agrandies
D'abord le tronc commun


Cet arbre se sépare en deux, avec une partie gauche (ci-dessous) dite la branche des généraux


Ci-dessous : la partie droite de l'arbre, dite ascendance Paul Cavrois